Alaska 7

Elfin Cove, le retour !

Vendredi  09 juin

« Back again? Did you enjoy Glacier Bay? ». Il est content notre petit postier de Roland Garros, il a le temps, nous reprenons nos échanges interrompus il y a quelques jours. C’est lui qui nous donne les résultats des matches qui se jouent en ce moment.

Photo devant son office, il demande à recevoir la photo,  nous donne son adresse mail. Mais comment reçoit-il ses mails si Hughes.net (le fournisseur d'accès d'Elfin Cove) ne fonctionne pas ?  Encore un mystère au pays des elfes. Et comme il nous a donné sa carte, nous vous laissons juger de son CV : Mark B Elliott USPTA Elite Professionnal. USTA Life Member. USTA High Performance Coach.

Bye Bye Mark, see you. We enjoyed our stay in your small harbour and your hospitality.

_copie-0_img_1592.jpg_copie-0_img_1593.jpg

Un petit tour au General Store pour du pain en tranches, maintenant nous savons qu’il faut ouvrir le grand congélateur pour choisir son pain. Les garçons dénichent un accessoire de pêche qui devrait leur permettre d’être encore plus performants.  Après l’appareillage Manevaï traine un peu pour ferrer le poisson et Loïc attrape un black rockfish. Il fait très frais, pas de soleil pour nous réchauffer  et le froid s’intensifie à l’approche du Glacier, la brume est bien accrochée et déroule son voile de coton sur les pentes.

A l’entrée de Thistle Cove quelques dauphins, deux lignes à l’eau mais pas de touches. Le fond de la ria est inatteignable, des bancs de sable occupent juste le point où la pioche devait tomber. "Shoals" signalés en 97-98 et la rivière qui devait permettre une balade vers le lac (et les ours) n’existe plus. L’ancre croche, la chaîne est étalée, le bateau roule un peu, le dîner est prêt.

Samedi. Au matin Loïc part en annexe pêcher et rapporte un Copper Rock Fish.

Nous sortons avant le déjeuner pour parcourir les 35 nautiques restants jusqu’à Lituya Bay. Déception pas de vent ou un léger souffle dans le nez. Donc au moteur nous parcourons la distance dans la fraîcheur sans apercevoir les sommets enneigés du Fairweather. Nous doublons Astrolabe Point, Boussole Head, devinons Astrolabe Bay et Boussole Bay nichées entre les caps du même nom et plus à l’ouest nous photographions le ruban du Glacier La Pérouse qui se jette dans l’océan mais n’apercevons pas son sommet, trop de brume. Nous revivons  l’histoire de France.  

http://sailwx.info/shiptrack/shipposition.pthml?call=BAREU76